Après les fortes turbulences de 2020, "Chez Paou" retrouve le sourire

L'équipe de direction de "Chez Paou" avec Olivier Flueck, Marine Buchs (directrice) et Gerry Ade (de g. à d.) ©Rhône FM
Institution
Yves Crettaz
Journaliste stagiaire

"Chez Paou" retrouve la sérénité après une année 2021 mouvementée. L'association valaisanne en faveur des "sans domicile fixe" a fait le point mercredi soir lors de son assemblée générale.

Réunis à Fully hier soir, les (nouveaux) responsables de l'association qui aide les plus nécessiteux en matière de logement, ont tenu un discours positif et rempli de projets pour les années à venir. Pour rappel : en 2020, le directeur de "Chez Paou" (Jean-Yves Raymond) était licencié par le conseil de fondation en raison de divergences de vues entre employeur et employé.

"Une nouvelle ère"

Mais désormais, l'actuelle directrice Marine Buchs affirme que l'institution se porte merveilleusement bien. Malgré ces turbulences, les chiffres sont stables et la nouvelle équipe de direction (composée de trois personnes) est fière du bilan. Elle ajoute même que l'association entre dans une nouvelle ère avec différents projets comme l'ouverture d'un atelier socioprofessionnel dans la région montheysanne. Une gestion modifiée qui fait le bonheur de Marine Buchs.

Marine Buchs, directrice de "Chez Paou"

 Sur l'année 2021, "Chez Paou" a accueilli :

  • 21 personnes à l'accueil résidentiel de Saxon, soit un total de près de 5000 nuitées
  • Plus de 240 personnes à l'accueil d'urgence à Sion pour un total de 31 nationalités
  • 55 personnes dans ses ateliers socioprofessionnels dont 8 femmes
YC
Thèmes liés à l'article
Chez PaouInstitutionsAide sociale
Catégories
Les articles les plus lus