Après le Tour de France, Pogacar gagne la dernière grande classique

Keystone-ATS
Keystone-ATS

Le Slovène Tadej Pogacar (UAE), qui a remporté le Tour de France plus tôt cette année, a enlevé samedi à Bergame la 115e édition du Tour de Lombardie, la dernière grande classique de la saison.

Vainqueur de Liège-Bastogne-Liège en avril, Pogacar a gagné deux "monuments" dans la même saison, en plus du Tour de France qu'il s'est adjugé en juillet pour la deuxième fois.

Le Slovène a réglé dans un sprint à deux l'Italien Fausto Masnada (Deceuninck) au bout des 239 kilomètres.

Le Britannique Adam Yates (Ineos) a pris la 3e place, à 51'', devant le Slovène Primoz Roglic (Jumbo), l'Espagnol Alejandro Valverde (Movistar) et les Français Julian Alaphilippe (Deceuninck), le champion du monde qui s'est classé 6e, David Gaudu (Groupama-FDJ) et Romain Bardet (DSM).

La course, sous le soleil d'automne, a pris tournure dans le passo di Ganda (9,2 km à 7,3%), à l'entrée des 40 derniers kilomètres, où le peloton encore dense malgré le parcours accidenté jusque-là s'est drastiquement réduit.

Masnada parti seul

Pogacar, parti à l'attaque à 35 kilomètres de l'arrivée, s'est assuré une trentaine de secondes d'avance sur un groupe de favoris composé d'Adam Yates, Alaphilippe, Roglic, Woods (Israel Start-Up Nation), Valverde, Bardet, Gaudu, Masnada et Vingegaard (Jumbo).

Derrière le vainqueur du Tour, Masnada est parti seul en contre-attaque sur des routes qu'il connaît parfaitement. Le Bergamasque l'a rejoint au bas de la longue et sinueuse descente, à 15 kilomètres de l'arrivée mais ne l'a pas relayé ensuite.

Faute d'entente, le groupe de poursuivants a laissé l'écart grandir de nouveau (45 sec aux 6 km). A l'avant, Pogacar et Masnada sont restés ensemble sur la dernière côte, pour accéder à la ville haute de Bergame, avant que le Slovène prenne aisément le dessus sur l'Italien au sprint.

"C'est juste fou de terminer la saison comme ça !", a exulté Pogacar. "Quand j'ai attaqué, je pensais que d'autres viendraient avec moi".

Le Slovène, qui est âgé de 23 ans, est le premier vainqueur du Tour de France à gagner ensuite le Tour de Lombardie depuis Bernard Hinault en 1979.

Pour ce dernier grand rendez-vous de la saison, les Suisses n'ont pas vraiment pesé sur la course. Marc Hirschi a fait sa part de travail pour l'équipe UAE-Emirates. Le Bernois a finalement terminé 36e. Il est précédé d'un rang par le Grison Matteo Badilatti.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus
A la Une