Après le creux pandémique, la consommation de vin repart

Le rouge reste le vin préféré des Suisses, mais c'est le blanc dont la consommation a le plus augmenté. ©KEYSTONE/DPA/KARL-JOSEF HILDENBRAND
Viticulture
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Les Suisses ont bu 255 millions de litres de vin l'année passée. La consommation repart ainsi à la hausse après une baisse en 2020, liée à la crise du coronavirus.

La hausse est portée par la consommation de vin blanc. Elle a augmenté de 4 millions de litres pour atteindre 88,2 millions, précise jeudi l'Office fédéral de l'agriculture (OFAG). C'est le plus haut niveau depuis 2013. Le vin blanc étranger en particulier a affiché une progression importante (+14,8%).

Quoique bien plus modeste, la consommation de mousseux suit une augmentation similaire: les Suisses en ont bu 2,9 millions de litres supplémentaires par rapport à 2020 pour un total de 23,5 millions. Le rouge, vin préféré des Helvètes, est lui resté relativement à stable à 167 millions de litres (+800'000 litres).

Si la consommation de vins suisses a été supérieure de 2,8% à celle de 2020, les parts de marché des producteurs indigènes ont elles peu évolué (-0,7%). Les ventes de vins suisses proposés par huit grands distributeurs, qui ont écoulé ensemble un tiers d'entre eux, sont restées stables (+0,7%), alors que celles des vins étrangers ont légèrement augmenté (+1,4%).

ATS
Les articles les plus lus
album_image
En ce moment
ImmobileLOUANE