Après la pandémie, le nombre de mariages repart à la hausse

Mariage ©Keystone-ATS
Covid-19
Fabrice Germanier
Directeur de la rédaction

On s'y attendait et c'est désormais confirmé : la pandémie n'a pas aidé l'institution du mariage. Moins d'unions ont été célébrées durant les deux années Covid, notamment en Valais. Mais un tonique rattrapage est en cours.

Le nombre de mariages s'est réduit de 7% en Suisse durant les deux années Covid 2020-2021 par rapport à 2019. Dans certains cantons, la chute est même plus marquée, comme en Valais : -11%.

En cause, bien entendu, les nombreuses restrictions sanitaires. Mais d'autres facteurs ont également joué comme l'impact psychologique de la pandémie ou, tout simplement, la difficulté de faire des rencontres.

Un chiffre d'affaires considérable

Cette année et la prochaine s'annoncent sous de bien meilleurs auspices. Selon une étude publiée mardi par la plateforme de comparaison d'assurances et de produits financiers HelloSafe Suisse, on devrait dépasser le niveau d'avant-crise et même assez nettement en 2023.

Conséquence : HelloSafe Suisse table sur un chiffre d'affaires d'un milliard 700 millions de francs pour l'industrie du mariage, soit 3.5% de plus qu'en 2019, avant l'éclatement de la crise sanitaire.

Côté divorces, l'hécatombe redoutée n'a pas eu lieu. La hausse n'est que de 0.9% au niveau national. Le Valais a même enregistré une légère baisse, de 1%.

FG
Thèmes liés à l'article
mariagedivorcecovid
Catégories
Les articles les plus lus