Après deux semaines, le camp scout plie bagages

Keystone-ATS
Keystone-ATS

Le plus grand camp fédéral scout jamais organisé, qui a réuni quelque 30'000 enfants et ados de toute la Suisse durant deux semaines, a officiellement pris fin jeudi dans la vallée de Conches en Valais. Le retour, comme l'aller, se déroulera sur deux jours.

"Malheureusement, c'est la dernière fois que nous sommes si nombreux au même endroit au mova", ont regretté les organisateurs jeudi soir lors de la cérémonie de clôture devant des milliers de scouts rassemblés face à la grande scène. Puis des personnages bariolés ont célébré une dernière fois en sketchs plurilingues et en musique le mouvement, selon la devise "mova - on y va" du camp.

"Ce sont des souvenirs inoubliables. Ce que nous avons vécu au cours des deux dernières semaines était simplement génial", ont encore lancé les organisateurs, avant de remercier tous ceux qui ont rendu possible la manifestation.

Avant le démontage du camp dès dimanche, les scouts quitteront la vallée de Conches comme ils sont venus: de manière échelonnée sur deux jours, vendredi et samedi.

Les organisateurs se sont coordonnés avec le Matterhorn Gotthard Bahn (MGBahn) et CarPostal qui ont fortement renforcé leurs liaisons depuis Ulrichen à destination de Brigue, Göschenen/Andermatt ainsi que Meiringen et Airolo ce week-end. Les CFF ont eux prévu 80 trains spéciaux pour accompagner toute la durée du camp.

En communication avec l'ISS

Pendant deux semaines - une seule pour les plus jeunes, les louveteaux âgés de 7 à 11 ans -, participantes et participants ont dormi sous tente sur ce campement de 3,5 kilomètres de long et vécu plein d'aventures. Outre marches, jeux de piste et bricolage, ils se sont aussi entretenus pendant quelques minutes avec Samantha Cristoferetti, une astronaute italienne de la station spatiale internationale (ISS).

Les scouts ont également reçu la visite de la conseillère fédérale Viola Amherdc, qui s'est dite "très impressionnée par l'infrastructure et les jeunes présents". Le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports est très impliqué, puisqu'il subventionne via Jeunesse+Sport la participation des groupes locaux au rassemblement, à hauteur de 7 millions de francs. En plus de cette aide indirecte au camp fédéral, le DDPS a également offert un soutien extraordinaire en ressources matérielles et humaines.

Initialement prévu en 2021 mais repoussé en raison de la pandémie, l'événement a lieu tous les quatorze ans. Son budget total - sans les aides Jeunesse+Sport - atteint près de 25 millions de francs. La moitié est financée par les contributions des participants. Les recettes provenant des dons et du parrainage représentent 25% du budget. Le reste est tiré de la vente d’articles et de la consommation sur le terrain de camp.

ATS