American Airlines toujours déficitaire au 1er trimestre

Au premier trimestre 2022, American Airlines a encore perdu 1,6 milliard de dollars (archives). ©KEYSTONE/AP/Steven Senne
Transport aér..
Keystone-ATS
Keystone-ATS

American Airlines a continué à perdre de l'argent au1er trimestre, avec un début d'année affecté par le variant Omicron. Mais la demande pour les voyages est solide et après des ventes record en mars, la compagnie s'attend à être bénéficiaire au 2e trimestre.

Son action bondissait de 11% jeudi dans les échanges électroniques précédant l'ouverture de la Bourse de New York. Hors éléments exceptionnels, et même avec la hausse du prix du kérosène, American a dégagé un profit en mars. Son chiffre d'affaires est même remonté, pour la première fois depuis le début de la pandémie, au-dessus des niveaux de 2019, souligne l'entreprise dans un communiqué.

Alors que plusieurs compagnies font actuellement face à des pénuries de personnel, et doivent en conséquence annuler certains vols, American assure pour sa part avoir "pris les mesures pour s'assurer être prêt à servir les clients pendant les mois de la saison estivale". L'entreprise dispose de 12'000 personnes de plus que l'été dernier.

Même les voyages d'affaires, dont la reprise peine par rapport aux voyages de loisir, commencent à vraiment se redresser. "Les revenus générés par les entreprises de petite et moyenne taille et les clients voyageant à la fois pour le business et les loisirs restent très solides et se rapprochent d'un retour complet" à avant la pandémie, remarque American.

L'entreprise s'attend à ce que ses capacités atteignent 92% à 94% de ce qu'elles étaient au deuxième trimestre 2019 et, avec la hausse des prix des billets d'avion, à ce que son chiffre d'affaires soit 6% à 8% plus élevé. Au premier trimestre, American a encore perdu 1,6 milliard de dollars. Rapporté par action et hors éléments exceptionnels, la perte s'élève à 2,32 dollars, ce qui est moins important que les 2,4 dollars attendus par les analystes.

Son chiffre d'affaires a atteint 8,9 milliards de dollars, en baisse de 16% par rapport à la même période en 2019, avant que la pandémie ne fasse chuter le trafic aérien. Le taux de remplissage de ses avions était de 74%.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus