Alstom-Bombardier supprime 150 emplois sur son site de Villeneuve

Sur la dernière commande des CFF de 62 trains, tous construits sur le site vaudois, 54 ont déjà été livrés à l'ancienne régie fédérale (archives). ©KEYSTONE/ENNIO LEANZA
Transport fer..
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Alstom-Bombardier veut supprimer 150 emplois à Villeneuve, soit le tiers de l'effectif du site vaudois, selon Le Temps. La mesure fait suite à la décision des CFF de confier une commande de 286 rames pour le trafic régional au concurrent thurgovien Stadler Rail.

Sur la dernière commande des CFF de 62 trains, tous construits sur le site vaudois, 54 ont déjà été livrés à l'ancienne régie fédérale. Si le contrat initial laissait ouverte la possibilité d'une commande de 100 rames supplémentaires, celle-ci ne semble pas d'actualité, écrit le journal. Alstom-Bombardier a également déposé un recours contre l'adjudication de la nouvelle commande à son concurrent.

L'information a été confirmée par Alstom-Bombardier au quotidien. Le personnel a été informé de la décision jeudi. Un plan social doit être négocié.

Si Alstom entend continuer à construire du matériel roulant sur son site de Villeneuve, l'entreprise mise aussi sur les activités de services. "Nous voulons surtout transformer Villeneuve en un centre de services", a déclaré Cora Hentrich-Henne, directrice générale d'Alstom-Bombardier pour la Suisse.

ATS
Catégories
Les articles les plus lus