Alpiq: la fonte des glaciers "offre de nouvelles opportunités" pour l'hydraulique

Le barrage de la Grande-Dixence ©Keystone-ats
Electricité
Sandrine Rovere
Rédactrice en cheffe adjointe

L'énergie hydraulique pour lutter contre les pénuries d'électricité. C'est la voie soutenue par le groupe Alpiq. Sa directrice générale le dit dans la presse dominicale alémanique.

La directrice générale d'Alpiq Antje Kanngiesser plaide pour un développement rapide de l'énergie hydraulique, qui doit permettre d'éviter les pénuries d'électricité. "L'énergie hydraulique est un bien central et la fonte des glaciers offre de nouvelles possibilités", note-t-elle dans la presse dominicale alémanique. Les dommages liés à une pénurie d'électricité seraient tellement grands que nous devons étudier les options que nous avons en Suisse", ajoute-t-elle.

Elle propose de développer les réserves hivernales jusqu'en 2025. "Viendra ensuite la phase d'arrêt des centrales nucléaires". Il existe des projets qui peuvent être mis en œuvre à court terme, notamment dans le domaine hydraulique, ajoute-t-elle. Elle rappelle que le groupe Alpiq est impliqué dans un projet de barrage dans la région de Zermatt (VS) pour récupérer l'eau du glacier du Gorner. Le projet pourrait être réalisé en trois ans, à condition d'obtenir les autorisations nécessaires, assure-t-elle.


 Elle rejette en revanche l'idée de construire des centrales à gaz. "Je trouverais dommage que nous nous rabattions sur le gaz, alors que nous avons encore d'autres possibilités". Cette énergie ne doit être que l'ultima ratio, selon elle.

Keystone-ATS
Thèmes liés à l'article
HydroélectricitéAlpiq
Catégories
Les articles les plus lus
album_image
En ce moment
J'ai CherchéAMIR