Allemagne : nouvelle baisse du chômage en janvier, à 5,1%

Les usines Volkswagen à Wolfsburg. Le taux de chômage a pousuivi sa décrue en janvier en Allemagne. (archives) ©KEYSTONE/DPA/SWEN PFÖRTNER
Marché du tra..
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Le taux de chômage a poursuivi sa décrue en janvier en Allemagne, malgré un contexte économique atone causé par de nombreuses pénuries dans l'industrie et les restrictions liées à la pandémie de coronavirus, selon des chiffres officiels publiés mardi.

L'indicateur a reculé de 0,1 point sur un mois, à 5,1% en données corrigées des variations saisonnières (CVS), après une diminution similaire en décembre et novembre, a indiqué dans un communiqué l'Agence pour l'emploi, qui note toutefois une hausse du chômage partiel.

"Malgré les mesures de restrictions, l'amélioration se poursuit en ce début d'année", commente l'Agence pour l'Emploi.

Le nombre de chômeurs a reculé de 48'000 en données CVS.

En données brutes, la population au chômage s'élève à 2'462'000 personnes.

Le taux de chômage retrouve ainsi son niveau d'avant la pandémie de coronavirus, lorsqu'il s'établissait en moyenne autour de 5,0%.

Après une flambée au printemps 2020, causée par la première vague épidémique, il avait grimpé jusqu'à 6,0%, avant d'entamer une rapide décrue à partir de mai 2021.

Mais depuis l'automne, l'Allemagne fait face à un rebond de l'épidémie, d'abord causé par le variant Delta, auquel s'est ajouté le variant Omicron en fin d'année.

Des restrictions ont ainsi dû être rétablies dans plusieurs secteurs, notamment les loisirs et la gastronomie, freinant ces secteurs.

Les pénuries freinent le PIB

Par ailleurs, de nombreuses pénuries de matériaux, conséquences de la pandémie, freinent l'industrie allemande, et ont fait chuter de 0,7% le PIB allemand au quatrième trimestre 2021.

Le recours des entreprises au chômage partiel s'est donc hissé à un niveau de nouveau élevé, après plusieurs mois de baisse.

Selon l'Agence pour l'Emploi, 286'000 personnes à ce dispositif entre le 1er et le 26 janvier, un chiffre similaire à celui de décembre, contre 104'000 en novembre.

Le chômage partiel a garanti des revenus à 574.000 personnes en novembre, dernier mois de données disponibles, loin toutefois de son pic d'avril 2020, à 6 millions de bénéficiaires.

ATS
Catégories