Allemagne, Espagne, Croatie et Belgique, les outsiders en lice

Image par défaut ATS ©RFM
Football
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Allemagne et Espagne dans le groupe E, Croatie et Belgique dans le groupe F: quatre des prétendants à la victoire au Mondial 2022 entrent en lice au Qatar ce mercredi.

Les Allemands débutent face au Japon et voudront effacer lors de cette édition le fiasco de 2018, où ils avaient été éliminés dès le premier tour. Au Qatar, la Mannschaft visera une cinquième couronne mondiale après 1954, 1974, 1990 et 2014.

Sans Timo Werner blessé à la cheville gauche peu avant le début du Mondial et avec Thomas Müller hors de forme, le sélectionneur Hansi Flick espère que le jeune Kai Havertz (23 ans) confirmera son bon début de saison à Chelsea.

L'autre favorite du groupe E sera l'Espagne, opposée pour commencer au Costa Rica du gardien du Paris SG, Keylor Navas.

Sacrée en 2010, mais éliminée précocement en 2014 (1er tour) et 2018 (huitièmes), la Roja entame la compétition avec l'envie de "croquer le monde" selon le sélectionneur Luis Henrique. Elle arrive au Mondial rajeunie, à l'image de ses deux talentueux milieux de terrain Pedri (19 ans) et Gavi (18 ans), les deux derniers lauréats du Trophée Kopa du meilleur joueur de moins 21 ans.

Le groupe F réunit les Croates, battus en finale du dernier Mondial par la France, et les Belges, troisièmes en Russie.

Emmenée par l'expérimenté et virtuose Luka Modric, 37 ans, la Croatie débute par un match face au Maroc, privé sur le fil d'Amine Harit, victime avec son club de Marseille d'une grave entorse du genou gauche.

La Belgique, opposée au Canada, devra se passer au moins pour les deux premiers matches de son attaquant vedette Romelu Lukaku, blessé à la cuisse gauche.

En face, l'attaquant de Lille Jonathan David espère avoir "un coup à jouer" pour le retour du Canada en Coupe du monde, 36 ans après sa première apparition, et malgré son statut de petit Poucet du groupe.

ATS
Catégories