Alcool, fête, habillement : les supporters suisses devront se plier aux règles du Qatar

Thomas Schurch
Journaliste RP

La Coupe du Monde de football au Qatar fait polémique. Dans un mois, c’est le début de la compétition. Les conditions d'accueil sont très strictes : comment se préparent les supporters ? Rencontre avec un Valaisan, fan inconditionnel de l’équipe de Suisse.

A quelques semaines de la Coupe du Monde de football, la polémique ne cesse d’enfler. En cause : le pays hôte. Le Qatar suscite le rejet d’un nombre de plus en plus élevé d’observateurs.

Des règles strictes

On parle des conditions de vie déplorables des travailleurs sur place, ouvriers dans les stades ou petites mains dans les hôtels. On parle d’écologie malmenée, on parle enfin et surtout des droits de l’homme et de la femme. Les supporters devront se tenir à carreau. Des habits pas trop courts, pas d'étreintes en public. L’alcool strictement encadré.

"Pour une fois peut-être, on arrivera à voir un match sobre" Lianel Gay, fan de l'équipe de Suisse

Rhône FM a rencontré l’un des plus grands supporters de l’équipe de Suisse. Il est Valaisan, il s’appelle Lianel Gay, il est originaire de Dorénaz. Il suit la Nati depuis 20 ans… 142 matchs à son actif, c’est plus que Shaqiri.

Lianel Gay

La coupe du monde au Qatar, il ne la ratera pas. Il prend l’avion le 22 novembre prochain. Alors, appréhende-t-il le voyage, craint-il les conditions d’accueil ? "Nous aurions aimé que la compétition se déroule ailleurs c'est certain, mais nous devons faire avec", confie-t-il.

"Ce qui est dommage, c'est que l'organisation doit s'adapter au pays et non pas l'inverse. C'est une Coupe du Monde, de nombreuses cultures seront mélangées, et malgré cela nous devrons nous plier aux règles du pays hôte. Nous devrons le faire. Nous supportons l'équipe de Suisse, mais nous devons aussi montrer une belle image de la Suisse".

Concernant les restrictions, Lianel Gay préfère en rire : "Nous ne sommes pas des Anglais ! On va se contenir. Après, peut-être que pour une fois, on arrivera à voir un match sobre".

"Nous sommes pris à parti, tels les idiots de la place !" Lianel Gay, fan de l'équipe de Suisse

Reste que désormais la question se pose : les supporters devraient-ils boycotter purement et simplement l’événement ? "Le fait d'y aller, cela ne veut pas dire que je soutiens le pays. Je rappelle que cela fait 10 ans que nous savons que le Qatar organise la Coupe du Monde 2022", explique Lianel Gay. "Certaines personnes se réveillent un mois avant. Nous sommes pris à parti, tels les idiots de la place avec les joueurs. A la limite, si les gens veulent agir, utilisez cet argent pour investir dans Amnesty International. Ce n'est pas en boycottant que l'on fera avancer les choses."

La Coupe du Monde au Qatar se tient du 20 novembre au 18 décembre prochain. L'équipe de Suisse jouera son premier match face au Cameroun le jeudi 24 novembre à 11 heures, heure suisse.

Ci-dessous, notre reportage :

TS
Thèmes liés à l'article
Catégories