Aides covid : les entreprises valaisannes particulièrement impactées auront droit à une prolongation

Les fitness  peuvent faire partie de la liste des entreprises bénéficiaires ©keystone/epa/bianca de marchi
Pandémie
Christian Hermann
Rédacteur en chef adjoint

Le Conseil d’Etat a décidé d’accorder une aide complémentaire aux entreprises particulièrement impactées par la pandémie au 2e semestre 2021. L'aide s’adressera aux cas de rigueur des secteurs de l’événementiel, des voyages et des loisirs, les fitness, discothèques, bars de nuit et bains thermaux.

Les effets de la pandémie ne se sont évidemment pas stoppés "net"en juin 2021. Partant, le gouvernement valaisan a décidé de prolonger les aides.
Le 2 février, le Conseil fédéral a adopté l'ordonnance COVID-19 cas de rigueur 2022. Sur cette base, le Conseil d’Etat valaisan a décidé de la mise en œuvre d'un programme d'aide supplémentaire pour des cas très ciblés.

Ce nouveau soutien complémentaire, sous forme d’une aide à fonds perdu, concerne en premier lieu les entreprises des secteurs de l’événementiel, du voyage et des loisirs, y compris les fitness. Dans ces secteurs, de nombreuses entreprises ont été impactées sans interruption depuis le début de la pandémie et une reprise d’activité quasi normale n’est attendue que durant le semestre actuel. Ces entreprises sont identifiées et ont bénéficié, via le Centre de cautionnement et de financement (CCF SA), de versements réguliers depuis fin 2020.
Pour les entreprises démontrant encore la nécessité d’aides financières, des versements complémentaires couvrant la période de fin 2021 et du premier semestre 2022 pourront être effectués ce aux mêmes conditions que celles en vigueur jusqu’ici. Un montant de 27 millions de francs a été alloué pour le versement de ces aides, dont il devrait résulter une charge nette pour le canton à hauteur de 9 millions de francs.

Le monde de la nuit pas oublié

Un soutien complémentaire sera également octroyé aux établissements du monde de la nuit que sont les discothèques et les bars de nuit, ainsi qu’aux bains thermaux, qui sont des acteurs économiques dont les activités ont été particulièrement impactées par les restrictions sanitaires imposées dès septembre 2021. Ces entreprises auront la possibilité de solliciter une aide complémentaire calculée sur une base similaire à celle appliquée aux établissements obligés de fermer au début 2021 et correspondant à deux mois de fermeture. Un montant de 7 millions de francs a été alloué pour le versement de ces aides, dont il devrait résulter une charge nette pour le canton à hauteur de 2.1 millions de francs.

Un dispositif qui doit encore être validé par la Confédération

La plateforme informatique utilisée l’an passé pour l’octroi des aides aux établissements fermés sera réactivée à l’intention des entreprises éligibles, qui pourront déposer leur demande courant avril.

Le dispositif adopté par le Conseil d’Etat nécessitant au préalable une validation de la Confédération à des fins de refinancement des aides allouées, les informations détaillées et modalités concernant ces aides complémentaires seront mises en ligne dans le courant du mois d’avril sur https://www.vs.ch/fr/web/seti/coronavirus-information-aux-entreprises. Le Conseil d’Etat a également décidé du report sur les années 2022 et suivantes du solde de 12 millions de francs non utilisé des moyens alloués au plan de sortie de crise pour l’industrie des machines, des équipements électriques et des métaux (industrie MEM) et sociétés exportatrices.

CH/c
Thèmes liés à l'article
PandémieAides-Covid
Catégories