AG: manif de zadistes contre une cimenterie d'Holcim dispersée

La police cantonale argovienne a annoncé sur Twitter vers 20h30 que "l'occupation non autorisée du site d'Holcim" était "en grande partie dissoute". ©KEYSTONE/Manuel Lopez
Environnement
Keystone-ATS
Keystone-ATS

La police argovienne a dispersé dimanche soir après plusieurs heures une action de protestation menée par des zadistes dans une forêt de Villigen (AG). Les activistes protestaient contre l'extension d'une carrière de la cimenterie Holcim située à proximité.

La police cantonale argovienne a annoncé sur Twitter vers 20h30 que "l'occupation non autorisée du site d'Holcim" était "en grande partie dissoute". Plusieurs personnes ont été interpellées et la police reste sur place.

Interrogée par l'agence Keystone-ATS, une porte-parole de la police n'a pas précisé combien de protestataires avaient répondu à l'appel de la ZAD ("Zone à défendre"). L'objectif de l'intervention policière était de disperser la manifestation.

Sur les photos diffusées par les protestataires sur les réseaux sociaux, on pouvait voir une poignée d'activistes dans la neige. L'action avait commencé dimanche matin.

Gros émetteurs de CO2

La ZAD proteste contre l'extension de la carrière du Gabenchopf, autorisée par les autorités sur le territoire de la commune de Villigen, a-t-elle indiqué. Elle exige un arrêt immédiat de l'extraction et de la production. Les cimenteries comptent parmi les plus gros émetteurs de CO2.

Holcim prend "très au sérieux" les revendications des activistes et se dit "ouverte au dialogue", a indiqué une porte-parole du cimentier. Mais l'entreprise ne tolère pas d'intrusion illégale sur le site, car, selon elle, de telles actions représentent un risque considérable pour la sécurité. Holcim se réserve le droit d'engager des poursuites judiciaires.

Holcim exploite depuis 1955 pour son usine de Siggenthal le calcaire et la marne de la carrière du Gabenchopf, des matériaux importants pour la production de ciment. En mars 2019, l'entreprise a obtenu l'autorisation d'étendre ses possibilités d'extraction. Celle-ci permettra d'assurer l'exploitation pour les années à venir, selon l'entreprise.

La première ZAD en Suisse s'est tenue dans le canton de Vaud. D'octobre 2020 à mars 2021, un groupe d'activistes a occupé le plateau de la Birette, située sur la colline du Mormont près d'Eclépens, pour empêcher l'extension de la carrière de ciment d'Holcim. Les zadistes ont finalement été évacués par la police fin mars.

ATS
Les articles les plus lus