Accepter et célébrer l'imperfection des choses grâce au Wabi-Sabi

Wabi-sabi, l'art de l'imperfection © Photo de Ivan Samkov provenant de Pexels
Lifestyle
L'équipe d'animation
de Rhône FM

Sandro nous parle aujourd'hui du Wabi-sabi. A ne pas confondre avec le wasabi. Le Wabi-sabi n'est pas une moutarde japonaise piquante. Il s'agit d'une manière de vivre qui invite à développer un rapport équilibré à soi-même et à son environnement.

La semaine dernière Sandro nous faisait découvrir le concept japonais du Ikigai (un mouvement japonais qui donne un sens à son style de vie), aujourd'hui il nous invite à rester au pays du Soleil-levant avec le Wabi-sabi.

Mais qu'est-ce que c'est donc le Wabi-sabi ?

Le wabi-sabi arrive aujourd’hui en occident sous des apparences de méthode de développement personnel. Mais à la base, il s’agit d’une philosophie qui interroge la nature de la beauté, en associant le mot « wabi » que l’on peut
traduire par la solitude, la simplicité et la mélancolie avec le mot « sabi » qui se rapporte aux effets du temps qui passe. Le wabi-sabi, c’est en quelque sorte un regard simple sur le réel, qui passe par l’acceptation que rien n’est immuable et que les transformations font partie de l’essence des choses. Le wabi-sabi est donc une tendance qui nous pousse vers l’acceptation de l’imperfection de nos vies et donc de notre lifestyle.

Les répercussions de cette philosophie sur notre style de vie

A une époque où l’on recherche de plus en plus le lâcher-prise, l’acceptation de soi et du monde qui nous entoure et celles du droit à l’erreur, le wabi-sabi séduit. Cette tendance séduit parce qu’elle invite, par exemple, à se défaire du perfectionnisme et à gagner en humilité. Pour vous donner un exemple concret, avec le Wabi Sabi il n’est pas forcément indispensable d’avoir une maison agencée et ordonnée comme un appartement
d’exposition. On accepte le fait qu’il y a de la vie et du désordre, à un certain niveau, chez soi. Et cela va de l’aménagement de chez soi à son corps et son style de vie. On oublie donc les complexes que l’on peut avoir et on accepte ce que l’on vit aujourd’hui.

Comment faire ?

Le wabi-sabi est une tendance qui peut donc mener au bonheur, ou en tout cas à une certaine acceptation de la beauté des choses simples et naturelles. Cette philosophie, applicable chaque jour, peut être une bonne façon d’éprouver de petites joies quotidiennes. Par exemple, face à un paysage, devant un objet ou un tableau, lors d’une conversation entre amis ou en partageant un moment avec une personne de bonne compagnie, vous pourriez ressentir ce que l’on appelle le wabi-sabi.

La chronique de Sandro est à écouter sur le lien ci-dessous:

Audios liés:

Le coup de fil à Sandro
Thèmes liés à l'article
LifestyleWabi-sabi JaponSandro Todobom
Les articles les plus lus
album_image
En ce moment
SorryMADONNA