Abou Dhabi: Max Verstappen s'impose au bout du suspense

Verstappen sacré après un final de folie ©KEYSTONE/EPA/Ali Haider
Automobilisme
Keystone-ATS
Keystone-ATS

Max Verstappen (Red Bull-Honda) est devenu champion du monde de formule 1 en remportant un GP d'Abou Dhabi au finish fou. Le Néerlandais a dépassé Lewis Hamilton (Mercedes) lors du dernier tour.

Hamilton, qui avait pris la tête au départ, semblait destiné à un huitième titre. Mais l'entrée en piste de la voiture de sécurité au 53e des 58 tours a tout changé et a signé sa perte.

Le Britannique, qui comptait à cet instant plus de 10'' d'avance et qui contrôlait les opérations, est resté en piste alors que Verstappen est passé aux stands pour mettre des pneus tendres. Un pari qui s'est avéré gagnant, grâce aussi aux circonstances.

Verstappen pas malheureux

L'épreuve a en effet repris pour un seul tour. La direction de course, après avoir dit le contraire, a finalement permis aux pilotes doublés de dépasser la safety car, ce qui a joué en faveur du Néerlandais. Mais pas toutes les voitures doublées ont repris leur place, comme le règlement le prévoit, ce qui a motivé une protestation de Mercedes.

Verstappen s'est donc retrouvé juste derrière Hamilton et a pu le passer lors du dernier tour grâce à ses pneus plus frais. Le pilote de la voiture no 33 est vraiment revenu de nulle part pour signer son 10e succès de la saison et décrocher le titre au terme d'un championnat qui aura été passionnant d'un bout à l'autre.

Titre constructeurs pour Mercedes

Hamilton a joué de malchance, car le titre lui semblait promis après une course très bien maîtrisée. Maigre consolation pour Mercedes, l'équipe a remporté pour la huitième fois consécutive le titre des constructeurs.

L'écurie a cependant eu du mal à accepter l'issue cruelle de cette course. Les commissaires ont délibéré de longues heures ensuite pour finalement débouter l'équipe de Toto Wolff.

De nombreuses voix dans le paddock ont estimé que la direction de course n'avait pas géré correctement l'issue du Grand Prix. Et si cela n'avait pas été la dernière épreuve de la saison, il semble probable que la course se serait achevée derrière la safety car, avec donc un résultat différent. L'affaire va sans doute faire encore couler de l'encre... surtout que Mercedes a annoncé son intention de faire appel.

Raikkonen abandonne pour son dernier GP

Ce dernier Grand Prix de la saison 2021 n'a pas souri aux Alfa Romeo-Ferrari. Kimi Raikkonen a dû abandonner au 25 tour pour sa dernière course de F1. Son coéquipier Antonio Giovinazzi a lui aussi dû renoncer après 33 tours.

ATS
Catégories