2,4 millions de francs trouvés pour l'ambitieux projet de rénovation du grand orgue de l'Abbaye

Sandrine Rovere
Rédactrice en cheffe adjointe

C'est une opération qui a été au-delà des espérances. Les 2,5 millions de francs nécessaires à la rénovation du grand orgue de l'Abbaye de St-Maurice ont désormais été trouvés.

Une levée de fonds réussie pour la rénovation du grand orgue de St-Maurice.

En décembre dernier, un comité de soutien annonçait un projet ambitieux : donner une nouvelle vie à ce vénérable instrument, vieux de septante ans. Il s’agissait aussi de l’agrandir, en ajoutant 644 tuyaux aux 5000 existants. Et de lui adjoindre une console mobile, pour que les spectateurs puissent voir le musicien jouer.

Coût de l’opération : deux millions pour la partie technique de cette rénovation. Et 500'000 francs supplémentaires pour créer un programme culturel de mise en valeur de cet orgue.

2,4 millions de francs

Le comité de soutien se donnait six mois pour trouver ces montants. Un défi aujourd’hui relevé. A l’heure actuelle, 2,4 millions ont été récoltés.

« Ca a été au-delà de nos espérances puisque aujourd’hui on a intégralement financé la partie hardware (la rénovation ndlr) et on a découvert couvert plus du quatre cinquième de la première tranche de la partie software (le programme culture ndlr) »

Gérard Felley, président du comité de soutien du relevage du grand orgue de St-Maurice

Le président du comité de soutien Gérard Felley précise qu’un million a été trouvé auprès des institutionnels. Un million à un million et demi viennent de fondations privées. Et le reste de particuliers. Gérard Felley mentionne le rôle joué dans ce dossier par Léonard Gianadda et la délégation valaisanne à la Loterie romande.

Sept à huit mois de travaux

Les travaux vont donc pouvoir débuter à la fin de l’année, après un dernier concert qui sera dédié, le 1er octobre prochain, aux donateurs. Le chantier devrait durer entre sept et huit mois. Mais il faudra compter avec des retards, en raison des difficultés de livraison des composants venus d’Asie.

Il y a toutefois des impératifs, comme la première saison musicale qui est prévue pour 2023. Le grand orgue devra impérativement être prêt à ce moment-là.

Levée de fonds pas terminée

Pour le comité de soutien dans tous les cas, le travail n’est pas terminé. Car tous les deux ans, il faudra trouver de l’argent pour le volet culturel de ce projet.

« Faire de St-Maurice et de l’Abbaye en particulier un centre international d’excellence pour la musique d’orgue, c’est ça le but ultime du projet. Lever un peu d’argent c’est du travail mais ce n’est pas le plus difficile »

Gérard Felley, président du comité de soutien du relevage du grand orgue de St-Maurice

SR
Thèmes liés à l'article
Catégories