20 ans que "Pars Pas" offre 7 jours sur 7, une écoute bienveillante à celles et ceux qui sont à bout

"Pars Pas" est disponible depuis 20 ans pour prévenir les suicides ©pars-pas
Société
Christian Hermann
Rédacteur en chef adjoint

"Si ta vie n’a plus d’envie, appelle". C’est le message de Pars Pas. Depuis désormais 20 ans, l’association valaisanne écoute, prévient, forme aussi celles et ceux qui sont concernés directement par la détresse existentielle. "Pars Pas" marquera le coup samedi au Baladin à Savièse.

"Si ces personnes appellent, c’est qu’elles ont encore une lueur d’espoir"…
C’est peut-être ce qui motive en partie les bénévoles de Pars Pas. Ils et elles sont 12 qui assurent une permanence 7 jours sur 7 de 8h à 20h pour répondre aux appels de personnes en détresse existentielle au 027 321 21 21. Cette mission, l’association valaisanne l’assure désormais depuis 20 ans.
Et lorsque celui ou celle qui souffre ne voit plus que cette issue, l’appel peut être d’autant plus salvateur. Mais pour cela, encore faut-il savoir que quelqu’un est prêt à écouter avec bienveillance, souligne Philippe Hatt, président de Pars Pas.

Indispensable de connaître la porte d’entrée, explique Philippe Hatt

Contact ou non, parfois, le drame survient et il bouleverse tout l’entourage. C’est notamment pour les proches que "Pars Pas" a mis sur pied des groupes de paroles. Une fois par mois, les familles ou les proches, par groupes de 6 à 10 au maximum ont la possibilité de se rencontrer et d’échanger entre eux. "Cet échange entre les personnes endeuillées permet à certains de trouver des recettes que certains ont appliqué pour non pas oublier ou passer par-dessus mais pouvoir continuer à vivre avec…", relève Philippe Hatt.

En plus de la ligne téléphonique (doublée d’un accès à des échanges par mails) et des groupes de paroles, "Pars Pas" est aussi engagée sur le champ de la prévention et de la formation, voire à cheval sur les deux.

Un engagement sur quatre piliers

Marquer le coup des 20 ans

Pour marquer ses 20 ans d’engagement dans la prévention du suicide, Pars Pas organise samedi 19 septembre 2022, au Baladin de Savièse, une journée spéciale avec des échanges sous forme de tables rondes : la première pour expliquer les missions de l’association, la seconde qui regroupera des professionnels, impactés directement par le suicide. Entre les deux échanges, l’association présentera un spectacle inédit avec « Tentatives ».

Un programme d'échanges, de découverte et de réflexions, samedi au Baladin

Renseignements sur le site de "Pars Pas". Inscription souhaitée par courriel auprès de info@parspas.ch ou par téléphone au 027 322 21 81

En matière de prévention, "Pars Pas" accorde une attention particulière aux plus jeunes. Avec les développements de l’internet et des réseaux sociaux, ceux-ci sont plus directement confrontés à des sites ou applications, controversés et même dangereux, constate Philippe Hatt. Parmi ces portes d’entrée, "la baleine bleue" inquiète.
Un dramatique exemple accessible sur Facebook, s’inquiète Philippe Hatt
Thèmes liés à l'article
Prévention Suicide
Catégories
Les articles les plus lus