Retour

Le Valais particulièrement concerné en Suisse romande par l'extrémisme de droite et le négationnisme, selon la CICAD

174 actes antisémites en Suisse romande l’an dernier.
La coordination intercommunautaire contre l’antisémitisme et la diffamation a publié mardi son rapport annuel. Elle a enregistré en 2018 une hausse de 24% des actes de ce type. Pour la CICAD , les principaux vecteurs d'antisémitisme sont notamment l'extrême droite, le complotisme, le négationnisme et la banalisation d’un discours contre les Juifs.
Si la situation n’est pas comparable à ce qui se passe en France, en Belgique ou en Grande-Bretagne, par exemple, la Suisse romande n’est pas épargnée par le phénomène. Et par les actions violentes.
Le secrétaire général de la CICAD Johann Gurfinkiel avec Sandrine Rovere

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23