Retour

L'exorcisme, une réalité en Valais

Le livre utilisé par les prêtres pour pratiquer l'exorcisme

Plus souvent que ses prédécesseurs, le pape François évoque la présence nocive de "Satan" dans le monde. Corollaire: il évoque également la nécessité de lutter contre cette présence par différents moyens. Le dernier appel du Saint-Père date d'il y a deux semaines. Il a recommandé aux prêtres de ne pas hésiter à recourir à des exorcistes locaux lorsqu'ils sont témoins de grands désordres spirituels dans le confessionnal.
En Valais, l'exorcisme existe. Un groupe d’écoute et de discernement a été nommé par l'Evêque de Sion, Monseigneur Jean-Marie Lovey. Ce groupe a pour mission de discerner s'il faut ou non procéder à un exorcisme sur les personnes qui viennent le voir.
L’abbé Philippe Aymon, curé de la cathédrale de Sion, fait partie de ce groupe. Grégoire Baur et Thomas Schürch le reçoivent.
 
Mais d'une fois que le discernement est posé et que la personne a besoin d'un exorcisme, comment cela se passe-t-il?
Réponses de l'Abbé Aymon.
 

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23