Retour

13.12.2017 - 11:56

Voile à l'école: vers un rejet de l'initiative de l'UDC au parlement

Le peuple valaisan n'aura peut-être pas à se prononcer sur une interdiction du voile à l'école. Le Grand Conseil s'est penché mercredi matin sur l'initiative populaire « Pour des élèves têtes nues à l'école ».
Le texte, lancé par l'UDC, avait recueillie 4329 signatures.
Mais, pour la majorité des groupes, il est contraire à la constitution qui prévoit notamment la protection de la sphère privée et la liberté de conscience et de croyance. Il doit donc être jugé irrecevable.
Dans tous les cas, cette initiative ne correspond pas à un besoin réel, aujourd'hui, en Valais. « Il n'y a pas besoin de sortir un canon pour tirer sur une mouche », a plaidé à la tribune le chef du groupe PLR Christophe Claivaz. Il invente des problèmes au lieu de les régler, a pour sa part jugé le chef du département Christophe Darbellay, qui estime qu'on « ne résout pas les problèmes en stigmatisant un groupe de la population ».
Si certains groupes, PDC en tête, ont défendu l'idée de pouvoir légiférer sur la question, ils estiment qu'il faut pouvoir régler les soucis au cas par cas. Ce que permet une motion de deux anciens députés démocrates-chrétiens qui a été acceptée en 2015, a rappelé le chef du groupe PDC du centre Sidney Kamerzin.
L'UDC pour sa part a longuement défendu son texte devant le plénum.
Les démocrates du centre souhaitent que le peuple puisse se prononcer sur la question. Si le texte est jugé irrecevable vendredi, le parti s'est dit prêt à aller jusqu'au Tribunal fédéral.


SR

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23