Retour

11.08.2019 - 17:30

Valais-Val d'Aoste : ambitieux projet transfrontalier pour mieux cerner les réserves en eau

Le Valais et le Val d'Aoste partagent énormément de points communs. Dont l'eau.
Le Valais et le Val d'Aoste partagent énormément de points communs. Dont l'eau. - ©Etat du Valais

C'est un projet Interreg ambitieux et peut-être même capital qui vient de débuter.
Baptisé ReservAqua, il regroupe le Valais, le Val d'Aoste ainsi que deux vallées du Piémont et doit permettre de se faire une idée précise des ressources et réserves en eau à l'heure où l'on parle beaucoup de réchauffement climatique.
Une modélisation géologique 3D va être effectuée pour mieux comprendre la circulation de l'eau souterraine du territoire transfrontalier et quantifier les stocks jusqu'à 4000 mètres sous la surface, les connaissances actuelles étant "très lacunaires", explique Pierre Christe, chef du groupe "eaux souterraines" à l'Etat du Valais.
En Valais, les zones d'études privilégiées seront la région du Cervin et celle de Bagnes-Entremont.
Ce projet Interreg durera trois ans, jusqu'en 2022. Disposant d'un peu plus de deux millions de francs, il est financé aux trois quarts par l'Union européenne, le Valais et la Confédération se partageant le demi-million restant.
Côté suisse, le service cantonal de l'environnement assure le pilotage en collaboration directe avec le service de l'agriculture, très concerné par la question de l'accès à l'eau, notamment sur les alpages. D'autres partenaires cantonaux soutiennent également le projet.
Au terme des travaux, une feuille de route "Gestion durable de l'eau" sera produite à l'intention des autorités italo-suisses. Une newsletter grand-public sera régulièrement publiée en vue de thématiser la question de l'eau et informer sur les activités du projet.


Fabrice Germanier

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23