Retour

26.01.2018 - 05:30

Valais : des dizaines de tonnes de fromage à raclette à la poubelle

Image d'illustration
Image d'illustration

Des dizaines de tonnes de fromage à raclette détruites : l’an dernier, une fromagerie a frôlé la catastrophe en Valais.

 

Début 2017, une importante entreprise valaisanne découvre que ses produits sont touchés par une bactérie qui altère l’aspect du fromage et son goût. Pas dangereux, mais impropre à la consommation et au label "raclette du Valais AOP".

 

L'affaire est prise très au sérieux : une Task Force est tout de suite mise en place par l’Interprofession Raclette du Valais AOP. "Cinq experts ont été dépêchés pour accompagner la fromagerie concernée, une circulaire a également été envoyée aux fromageries du canton", déclare Thomas Egger, président de l’Interprofession.

 

Au final, il faudra environ 6 mois pour que la situation revienne à la normale, après avoir localisé et détruit la souche bactérienne et remis les installations aux normes.

"Peut-être un, deux, ou plusieurs problèmes sont liés, c'est rare de ne trouver qu'une seule origine à ce qui perturbe tout un système. Dans la chaîne de production, il faut cerner tous les soucis, c'est pour ça que ca a pris plus de temps que prévu. Aujourd'hui, tout est rentré dans l'ordre", poursuit Thomas Egger, qui insiste : "nous n'avons pas voulu communiquer, car cela concernait une entreprise privée, un problème interne à cette fromagerie. Ce qui est sûr, c'est qu'aucun fromage n'est allé sur le marché, aucun consommateur n'a été touché".

 

De son côté, la fromagerie concernée a surmonté ces mois difficiles et produit à nouveau du fromage à raclette du Valais AOP.

 

A noter que, malgré ce gros problème, 2017 a été une très bonne année pour la profession dans son ensemble : 1850 tonnes de fromage à raclette du Valais AOP ont été produites, l’équivalent de 370'000 meules.


Thomas Schürch

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23