Retour

12.06.2019 - 16:01

Une année 2018 qualifiée d'exceptionnelle pour le SMC entre Sierre et Crans Montana

©smc

C’est une année 2018 qualifiée d’exceptionnelle pour la compagnie Sierre-Montana-Crans. Elle exploite deux lignes de bus, ainsi que le funiculaire reliant la plaine à la station.
Lors de son assemblée générale mardi, la compagnie a fait état d’une fréquentation en hausse : + 10% sur un an. Il s’agit du meilleur résultat de l’histoire pour les bus, le deuxième meilleur pour le funiculaire. Cela représente plus de un million et demi de voyageurs sur l’année.
Du coup, les finances sont aussi dans le noir, avec un bénéfice de 285‘000 francs. Cela permet à la société de voir l’avenir avec sérénité.
D’autant qu’un grand chantier est prévu pour les années à venir : la reconstruction totale du funiculaire, qui date de 1911. Cela représente un investissement de 25 millions de francs.
La mise à l’enquête a été déposée à la fin mai. Et la procédure risque de soulever des oppositions.
Car, au terme de ces travaux, le SMC veut supprimer plusieurs des arrêts intermédiaires sur la ligne du funiculaire, afin d’augmenter la cadence.
Une pétition pour le maintien de ces stops avait récolté 9000 signatures. Mais l’association F’unis, qui regroupe des usagers de la ligne, ne s’est pas arrêtée là.
Forte d’un vote du Grand Conseil, elle a mandaté une étude, afin de trouver une alternative à la disparition de ces haltes.
Le projet est en phase de chiffrage, afin de connaître le surcoût que le maintien provoquerait par rapport au dossier du SMC, explique le président de l’association Dominique Rouvinet.
La version finale de cette étude sera présentée à la fin juin, explique-t-il encore. Mais il assure que la survie des arrêts est compatible avec l’augmentation de la cadence.


Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23