Retour

11.09.2017 - 11:47

Un postulat demande une convention entre l'Etat et Rives du Rhône

Addiction Valais toujours dans la tourmente. Et aujourd’hui c’est le politique qui s’inquiète… Le député démocrate-chrétien Laurent Rey, a déposé un postulat urgent interpartis, suite aux tensions entre Addiction Valais et l’Association des Amis des Rives du Rhône, des tensions qui ont provoqué la scission entre les Rives du Rhône et Addiction Valais au 31 décembre prochain. Ce postulat demande au conseil d’Etat de modifier une ordonnance, datant de 2012, qui donnait à Addiction Valais la gestion totale de toute la prise en charge des personnes toxicomanes sur le territoire cantonal. Car dès le premier janvier 2018, les toxicomanes valaisans ne pourront plus se faire soigne aux Rives du Rhône puisque l’association ne bénéficiera plus de subventions de l’Etat versées jusqu’ici à Addiction Valais qui les ristournait aux foyers. La convention excluerait une augmentation de la somme allouée à la lutte contre les dépendances. Le subventionnement de l’Etat diminuerait pour Addiction Valais. La différence serait allouée aux Rives du Rhône. Contacté, le président de la Fondation Addiction Valais, Fernand Nanchen, a refusé de s’exprimer, argumentant que ce postulat urgent ne s’adressait pas à Addiction Valais mais au Conseil d’Etat, le Conseil d’Etat qui devrait livrer sa réponse vendredi au Grand Conseil.


NMV

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23