Retour

22.02.2018 - 06:00

Trop de jeunes Valaisans arrivent encore sans diplôme sur le marché du travail

L'objectif idéal : un diplôme pour tous
L'objectif idéal : un diplôme pour tous

10.2% des Valaisans de moins de 25 ans se lancent sur le marché du travail sans le moindre diplôme.
C'est ce que révèle une étude de l'Office fédéral de la statistique, la première du genre effectuée en Suisse. Le Valais fait donc un peu moins bien que la moyenne nationale, qui est de 9.1%, mais mieux, toutefois, que Vaud et Genève.
Une situation préoccupante. Car, d'année en année, cela fait des milliers de personnes sous-qualifiées ou sans qualifications certifiées qui peinent à s'insérer dans la vie économique. Sans titre aucun, "on a d'énormes difficultés à trouver une place de travail ou à la conserver", confirme Claude Pottier, le chef du service valaisan de la formation professionnelle.
C'est pourquoi des mesures ont été mises en place en début d'année, avant même cette publication de l'Office fédéral de la statistique. Au terme de la scolarité obligatoire, un suivi sera systématiquement effectué afin de soutenir, avec leur autorisation, les jeunes qui se retrouvent sans solution. Un système de pré-apprentissage d'intégration pour les jeunes migrants va également être mis sur pied. Il sera financé par le Secrétariat d'Etat aux migrations.
Le taux de première certification varie en effet sensiblement entre Suisses et étrangers. Il s'élève à 94% pour les Confédérés, tout proche de l'objectif de 95% fixé par Berne et les cantons. Mais recule à 86.2% pour les étrangers nés en Suisse avant de tomber à 72.5% pour les étrangers nés à l'étranger.


Fabrice Germanier

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23