Retour

06.12.2018 - 11:00

Tourisme insolite en Valais : le marché n’est pas encore au stade de maturité

Whitepod (Les Giettes)
Whitepod (Les Giettes)

L’offre est là, mais le marché n’est probablement pas encore au stade de maturité. Le constat est dressé par l’Observatoire valaisan du tourisme qui a fait un état des lieux des hébergements insolites. La co-auteure de l’étude, Emeline Hébert, relève que notre canton doit essayer d’attirer de nouveaux clients. Il n’y a pas besoin d’aller les chercher très loin. « En général, pour ce type d’hébergements, il s’agit de personnes qui ne font pas plus de 150 kilomètres », explique Emeline Hébert.

Mais qu’est-ce que le tourisme insolite ? La palette est large. Il peut s’agir d’igloos, de tentes accrochées aux arbres ou encore d’un bateau qui accueille des clients pour une nuit. Toutes ces offres sont disponibles en Valais. A l’étranger, il est également possible de séjourner dans une ancienne prison, dans un avion ou encore dans un théâtre.

Au Pérou, des chambres sont disponibles à flanc de montagne, « comme suspendues dans le vide ». « Difficile à reproduire en Valais », avoue Emeline Hébert. « Les lois et les normes de sécurité sont très strictes », poursuit-elle.

Une opportunité est peut-être à aller chercher du côté des pop-up hôtels, des hébergements éphémères qui peuvent être proposés lors de festivals, par exemple. « C’est un type de marché qui se démocratise et qui pourrait se développer en Valais », conclut Emeline Hébert.


Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23