Retour

05.07.2019 - 04:37

Tiques : les Valaisans se ruent sur les vaccins. Des pharmacies et des cabinets en rupture de stock

La distribution suisse du vaccin contre l'encéphalite à tiques est en proie à des difficultés. En Valais, certaines pharmacies et cabinets médicaux étaient en rupture de stock ces dernières semaines.

 

Plusieurs cabinets médicaux et pharmacies en Valais manquent de vaccins contre l'encéphalite à tiques. Actuellement, deux produits circulent sur le marché pour prévenir la maladie. Et depuis le mois de mai, les deux sociétés pharmaceutiques qui les produisent ont émis plusieurs annonces d'indisponibilités. Conséquence: plusieurs personnes sont en attente d'une, deux ou trois doses du vaccin.

 

Derrière cette pénurie se cache une explosion de la demande. «Je ne pense pas que le public ait cédé à la psychose. Il suit simplement les recommandations de l’Office fédéral de la santé publique », explique le professeur Nicolas Troillet, chef du service des maladies infectieuses à l’Hôpital du Valais. En début d’année, l’Office fédéral de la santé publique (OFSP ) a en effet décidé d’étendre la zone à risque de l’encéphalite à tiques à toute la Suisse (excepté Genève et le Tessin). Auparavant, les acariens porteurs du virus se cantonnaient à certaines régions comme par exemple la rive sud du lac de Neuchâtel ou le Bois de Finges pour le Valais.

 

Précisons enfin qu'à l'image de l'Hôpital du Valais – qui a administré 922 doses depuis le début de l’année – la rupture de stock ne touche pas tous les cabinets médicaux et pharmacies du canton. Selon les informations obtenues par la société valaisanne de pharmacie, le produit en rupture de stock sera à nouveau livrable dès lundi.


ED

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23