Retour

03.12.2019 - 10:07

St-Gingolph accepte le budget 2020 de la commune

Il n'y a pas eu de surprise lundi à St-Gingolph.
L'ambiance était certes tendue lors de l'assemblée primaire. Des citoyens ont même demandé le vote à bulletin secret sur la fusion des services techniques avec le voisin de Port-Valais.
Si ce projet a finalement été refusé, le budget 2020 de la commune a, lui, passé la rampe. Un oui à "une assez forte majorité", selon le président Werner Grange. Il précise néanmoins que les sujets qui fâchent avaient été écartés de ce budget 2020, et gardés pour la nouvelle législature. Le conseil communal avait aussi décidé d'intégrer dans les investissements des propositions faites l'an dernier par les citoyens.

Il n'y aura donc pas de répétition de la crise politique qui a secoué St-Gingolph cette dernière année. Rappelons que le budget 2019 avait été refusé par deux fois par les citoyens l'an dernier. Le préfet du district est intervenu cet automne. "Cette conciliation a permis le retour des deux conseillers qui n'étaient pas présents autour de la table depuis plusieurs mois. Néanmoins, les tensions existent toujours au sein du conseil mais, peut-être cette fois-ci avec un certain respect des règles", souligne Werner Grange.

Celui-ci a proposé lundi une réduction du nombre de conseillers communaux de 7 à 5. L'exécutif souhaite aussi une élection au système majoritaire. "St-Gingolph est la plus petite commune du district. Beaucoup de responsabilités ont été déplacées au niveau de l'association des communes du Haut-Lac. Donc les conseillers ont moins de travail qu'auparavant", explique le président. Il estime aussi qu'il faut élire des personnalités, plutôt que des membres de partis.
 

Les citoyens se prononceront en février.


SR

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23