Retour

11.05.2019 - 17:31

Soupçons de fraudes électorales : Eric Stauffer de retour à Genève ?

L'enquête ouverte à Genève pour fraude électorale fait énormément de remous. Le fondateur du MCG Eric Stauffer se dit «lésé». Le retraité de la politique, aujourd’hui résident valaisan, demande l’annulation des élections et votations sur plusieurs années. Il porte plainte et l’affirme : «Si mon engagement a été bafoué, revenir en politique à Genève est une possibilité que je n'écarte plus».

 

Depuis jeudi, tout le canton de Genève semble figé, sous le choc après l’annonce de l’ouverture d’une enquêtre pour fraude électorale à l’encontre d’un fonctionnaire du Service de votations et élections. Cet homme est soupçonné d’avoir détruit ou ajouté des bulletins de vote lors de plusieurs scrutins. Une affaire très grave, car elle pourrait remettre en question la validité de certains d'entre eux, dont les résultats avaient été très serrés.

 

Aujourd'hui, c'est un ancien politicien genevois, résident valaisan depuis une année, qui prend la parole. Eric Stauffer, fondateur du MCG, Mouvement Citoyen genevois, dénonce ce qu'il appelle "une république bananière". "Je me sens profondément lésé. Il ne faut pas oublier que nous sommes montés très, très haut avec le MCG. Nous avons généré beaucoup d'inimitiés. L'histoire retiendra qu'à certaines élections, on attendait beaucoup plus. Je rappelle qu'il y a eu des élections où, pour quelques voix, certains de nos élus ne sont pas passés".

 

Eric Stauffer va plus loin, il annonce avoir porté plainte. "Vous vous rendez- compte ? Je dois demander l'annulation depuis sept ou huit ans de toutes les élections et votations, parce qu'un fonctionnaire pourrait avoir modifié le cours de l'histoire... Ca défie l'entendement !», déclare-t-il sur Rhône FM.

 

Eric Stauffer va-t-il revenir en politique ? "Si mon engagement pour le service des citoyens a été bafoué, je me poserai la question de manière extrêmement sérieuse. Il s'agira de remettre de l'ordre dans un canton qui s'appelle Genève (…) Revenir en politique à Genève est une possibilité que je n'écarte plus".

 


TS

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23