Retour

16.05.2018 - 16:51

"Sion 2026": le gouvernement recentre le débat, avant la votation du 10 juin

A moins d’un mois de la votation sur les jeux olympiques, le gouvernement valaisan veut recadrer le débat.
Trois conseillers d’Etat ont rappelé mercredi matin à Sion quel est l’objet précis de la votation du 10 juin.
« On ne va pas voter sur le CIO. On ne va pas voter sur qui va gagner en 2019 », a souligné Frédéric Favre, le président de la délégation du Conseil d’Etat aux JO. Il s’agit en revanche d’accorder ou non une enveloppe de cent millions de francs au projet, soixante millions pour des infrastructures sportives et quarante millions pour les frais de sécurité.

Cent millions de francs et pas un franc de plus, a garanti Frédéric Favre. Le canton ne va « en aucun cas » financer d’éventuels déficits. Pas question non plus de mettre la main au porte-monnaie si l’assemblée fédérale décidait de ne pas débloquer le milliard de francs que le Conseil fédéral veut investir dans le projet. Dans ce cas-là, l’aventure « s’arrêtera ou le comité de candidature devra trouver des compléments », selon Frédéric Favre.
Il a rappelé que le canton veut des jeux durables à taille humaine. L’Etat a posé des conditions à sa participation financière et retirera son soutien si le dossier de candidature, qui doit être déposé en début d’année prochaine, ne lui convient pas.

Les garde-fous sont donc en place. Restent les retombées économiques pour le canton. « Il y a là une formidable opportunité, une chance à saisir pour le Valais de se projeter dans le 21e siècle, avec un risque qui est finalement minimal », a noté le chef du département de l’économie et de la formation Christophe Darbellay.
A ses yeux, la somme investie – cent millions de francs – reste relativement modeste pour l’Etat du Valais. Cela représente douze millions par an, jusqu’en 2026. Or, le canton dépense par exemple dix millions de francs par an pour la promotion du tourisme à l’extérieur de ses frontières.
Comparativement, les JO représenteraient une injection de deux milliards de francs dans l’économie suisse et valaisanne, a précisé Christophe Darbellay.

Les Valaisans voteront donc le 10 juin. Pour l’heure, les deux camps sont au coude-à-coude, selon un sondage commandé par les médias du canton.


SR

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23