Retour

13.08.2019 - 17:52

Salquenen: "Ces écolos nous ont enquiquinés, mais c'était pour la bonne cause !"

Après des années de vives tensions, viticulteurs et écologistes ont finalement trouvé, il y a 25 ans, un terrain d'entente.
Après des années de vives tensions, viticulteurs et écologistes ont finalement trouvé, il y a 25 ans, un terrain d'entente.

Malgré des débuts houleux, le remaniement parcellaire du vignoble de Salquenen fait aujourd'hui l'unanimité. Il y a presque 25 ans, une convention était signée entre des viticulteurs et des associations environnementales. Conclu en 1995, ce document a fait figure de véritable accord de paix entre les deux parties. Qui s'étaient déchirées des années durant autour d'un thème: la transformation d'une surface de 36 hectares en vignoble. Aux yeux des écologistes, cette zone située sur la rive droite du Rhône, à proximité du Bois de Finges, était menacée par le projet des viticulteurs. Directeur de la Fondation pour la Protection et l'Aménagement du Paysage, Raimund Rodewald se souvient des tensions de l'époque:

 

 

Par deux fois, les associations environnementales ont gagné au Tribunal fédéral, en 1988 et en 1992. Suite à quoi, des négociations ont abouti à la convention en question. Un document qui fixait certaines mesures, comme la conservation des murs de pierres sèches, la plantation de haies vives ou la réalisation de corridors biologiques. Et un jour, les travaux ont enfin pu commencer, pour se terminer en 2000. Au grand soulagement des viticulteurs. Christophe Venetz, ancien chargé de communication du Grand Cru Salquenen:

 

 

Le bilan est également positif du côté de la Fondation pour la Protection et l'Aménagement du Paysage. Qui a souligné ce mardi à Salquenen le respect sur la durée des mesures définies par la convention.


RB

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23