Retour

06.02.2018 - 15:11

Révision de la constitution: un moment "historique" pour le Valais

« C’est un moment historique que le Valais ne doit pas louper ».
Le comité exécutif de l’initiative « Dessine-moi une constitution pour le 21e siècle » a défendu le principe d’une révision totale du texte fondamental du canton. La question est soumise en votation le 4 mars prochain.
Car la constitution actuelle date de 1907. Il y a donc un énorme décalage entre ce texte et la vie quotidienne des habitants du canton, estime le comité. « Il n’y est fait aucune mention de la femme, de l’enfant et de leurs droits, du droit à l’information, à l’accès au soin, à la santé, au logement. Il n’y a aucune mention non plus des minorités culturelles, religieuses ou linguistiques et de leurs place dans la société », a rappelé Jean-François Lovey, le président du comité d’initiative devant la presse.
Procéder à une révision partielle risque de transformer cette charte en « un morceau d’Emmental avec plus de trous que de manière », estime-t-il encore.
Par ailleurs, la constitution compte une trentaine d’articles à revoir. Pour chacun, il faudra prévoir un débat d’entrée en matière et deux lectures au Grand Conseil. « Ca va nous prendre trente ans », a assuré l’ancienne députée verte Marylène Volpi Fournier.
Quant à savoir si c’est le Grand Conseil ou une assemblée constituante qui doit procéder à cette réforme de fond en comble de la constitution, le comité est clair : le parlement est trop occupé à gérer le quotidien du canton. Il a par ailleurs montré les limites de ses possibilités ou de sa volonté à réformer partiellement le texte. Il faut donc élire une constituante, qui fera la part belle à la société civile.
Le comité ne craint ni les coûts ni le temps que cette démarche pourrait prendre. « La durée des travaux et le montant pour pouvoir les conduire sera fixé par le gouvernement », précise Jean-François Lovey. Il parle d’un budget de quelque 5 millions de francs, pour une durée de quatre ans. A noter encore que le Conseil d’Etat rappelle sa position dans un communiqué publié ce mardi. Il soutient une révision totale de la constitution et privilégie la voie d’une assemblée constituante.


SR

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23