Retour

17.03.2016 - 15:35

Résidences secondaires : Silvaplana, un cas d'école pour le Valais

L'Alliance des Résidences Secondaires Suisse applaudit Silvaplana.
Après six ans de procédure, la commune grisonne a en effet définitivement enterré, la semaine dernière, un projet d'impôt sur les résidences secondaires.
En Valais, l'APEROvronnaz a été la première à se féliciter de cette décision, prise à une majorité de 70%. Comme la faîtière, l'association espère que le vote de Silvaplana fera tâche d'huile. Elle appelle donc les autorités de Leytron à davantage de dialogue. En revanche – et même si 10% de ses membres y sont favorables – l'APEROvronnaz n'envisage pas de lancer une grève de la consommation locale, menace qu'avaient brandie les résidents de Silvaplana.
Actuellement, le règlement communal sur la taxe sur les résidences secondaires a été suspendu à Leytron, dans l'attente de déterminations cantonale et fédérale. Celui des taxes de séjour et d'hébergement est, par contre, en cours d'homologation au Conseil d'Etat. Il devrait permettre de presque quadrupler les montants ainsi perçus en faveur du tourisme, nous a indiqué la municipalité, pour atteindre les 600 mille francs.
Par ailleurs, Leytron confirme vouloir s'en tenir à une perception maximale d'environ 1500 francs pour les résidences secondaires, taxes d'incitation, de séjour et d'hébergement confondues. Une somme inférieure, selon nos sources, à la pratique de plusieurs communes vaudoises.


Fabrice Germanier

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23