Retour

17.07.2014 - 11:47

Résidences secondaires : les propriétaires s'organisent à Ovronnaz

"Discriminatoire et truffé d'inégalités". Sur Ovronnaz, c'est ainsi que des propriétaires qualifient le projet de règlement communal pour instituer des taxes sur les résidences secondaires. Onze mécontents sont désormais sortis du bois pour mener campagne en faveur d'une association. APEROvronnaz – c'est son nom – sera officiellement portée sur les fonds baptismaux le mois prochain. Une première étape motivée notamment par les 229 oppositions qui se sont déjà manifestées, étape qui devrait d'ailleurs rapidement mener à un rapprochement avec les autres associations déjà existantes dans d'autres régions, la fédération valaisanne en tête, reconnaît l'initiant, le Vaudois Charly Teuscher.
Pour le comité constitutif, des différences de charges selon l'altitude à laquelle se situe le bien immobilier ou selon la date d'achat du dit-bien sont tout simplement inacceptables. S'y ajoute, notamment, ce qu'il qualifie de discriminatoire, soit une taxe variable selon le domicile fiscal. "Le projet de l'exécutif ne tient pas compte de l'apport très élevé des résidences secondaires à l'économie locale, en investissement, en rénovation et en impôts" précise Charly Teuscher rappelant que la station leytronaintze compte 1500 résidences secondaires.
L'association sera portée sur les fonds baptismaux le 23 août. Elle envisage déjà de s'affilier à la fédération valaisanne qui regroupe déjà les propriétaires des autres régions du canton.


Romain Carrupt/Christian Hermann

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23