Retour

27.12.2017 - 09:14

Reptiles, mygales ou scorpions: les pompiers valaisans se forment !

Reptiles, mygales ou scorpions: les pompiers ou les policiers n'ont pas toujours affaire qu'à des humains lors d'interventions. En Valais, des spécialistes sont à leur disposition pour les assister. Les nouveaux animaux de compagnie ou NAC détrônent parfois chiens et chats dans les logis. Si les oiseaux, lapins ou tortues ne posent guère de problèmes, les serpents, araignées ou autres iguanes exigent des connaissances spécifiques pour les approcher.

 

Plusieurs corps de sapeurs-pompiers valaisans ont suivi une formation. "Une quarantaine de mes hommes y ont participé. Nous avons appris notamment à manipuler des serpents avec un crochet métallique et à attraper des mygales. C'était très intéressant", relate David Vocat, commandant du Centre de secours incendie (CSI) de Crans-Montana.

 

Avoir affaire à des NAC lors d'incendies reste extrêmement rare. Marc-André Pillet, commandant du feu à Martigny raconte: "Cela nous est arrivé une seule fois. Après avoir éteint l'incendie, nous avons appris qu'il y avait un petit boa de 40 centimètres assez nerveux dans un vivarium, mais aussi des araignées, des poissons, un chien mort sous un lit en raison de la fumée et un chat qui avait pu s'échapper. Le propriétaire arrivé sur les lieux a pu s'en occuper".

 

Apprendre l'existence de NAC dans un logement après y avoir pénétré peut être dangereux pour les secouristes. "Nous encourageons vivement les propriétaires à coller sur leur porte des autocollants qu'ils peuvent se procurer auprès de la Fédération suisse des sapeurs-pompiers et qui indiquent quels animaux se trouvent à l'intérieur", poursuit le commandant du feu.

 

 "Un cobra peut tuer un homme en deux heures. D'autres reptiles peuvent infliger une mauvaise morsure même à travers un vêtement. Il ne faut donc prendre aucun risque si l'on n'est pas sûr de savoir à quel serpent on a affaire", prévient Vincent Suardet, qui a dispensé des cours aux sapeurs-pompiers de Crans-Montana et de Savièse.

 

Le jeune homme, passionné de serpents depuis l'âge de 8 ans, éleveur de NAC depuis ses 18 ans et actuellement en formation de gardien d'animaux sauvages dans le canton de Vaud a appris aux hommes du feu à identifier les six espèces de serpents que l'on trouve en Suisse. Puis à les distinguer des reptiles importés.

 

 


ATS

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23