Retour

16.06.2015 - 16:58

Relais du Valais: la commune de Vétroz devra passer à la caisse

La bourgeoisie de Vétroz s'enlise dans le dossier du Relais du Valais, acquis il y a près de cinq ans pour 4 millions. Elle subit ainsi les pertes que lui occasionnent ce bâtiment historique.

Porte-fort, autrement dit garante du Relais du Valais auprès des banques, la commune de Vétroz en fait aussi les frais et devrait donc payer en 2015, un solde de plus de 130 mille francs.
Depuis cette année, en effet, la bourgeoisie est à court de liquidités. Des liquidités, qui en 4 ans, ont fondu comme neige au soleil: de 320 mille francs on est passé à 4000 francs.

Reste que dans le conseil général de Vétroz, le groupe PLR n'a pas la même opinion que les autres membres du législatif.
Les divergences concernent la gestion de la garantie bancaire du Relais du Valais.
Pour les libéraux-radicaux elle prendra fin une fois les 4 millions remboursés, alors que pour le reste du législatif, la garantie bancaire en l'état actuel prendra fin en décembre 2015. Il espère ainsi renégocier l'emprunt bancaire à un taux proche de1% au lieu des 2% actuels, dès l'an prochain.
N'arrivant pas à trouver un terrain d'entente, le Conseil d'Etat prendra finalement position. Sa réponse est d'ailleurs impatiemment attendue par l'exécutif de Vétroz qui lui a transmis un courrier il y a un mois.

Une chose est sûre, d'une fois que le Conseil d'Etat aura statué, le Conseil bourgeoisial devra trouver des solutions pour sortir la tête hors de l'eau et rentabiliser davantage le bâtiment du Relais du Valais.


CF

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23