Retour

03.01.2018 - 07:12

Prêtres pédophiles: "L'Eglise a fauté et demande pardon aux victimes"

Une dizaine de prêtres pédophiles a été identifiée par le diocèse de Sion. Trois d'entre eux sont toujours en vie.
C'est le bilan un peu plus d'un an après l'appel lancé par la conférence des Evêques suisses, depuis la Basilique de Valère.
Les cas sont tous prescrits. Ils ont eu lieu entre les années 50 pour les plus anciens et 1992 pour le plus récent. Ils ont été commis par une dizaine de prêtres, identifiés grâce au témoignage d'une dizaine de victimes, qui se sont annoncées auprès du diocèse de Sion.
Une dizaine de personnes abusées par des prêtres en Valais, un chiffre certainement bien loin de la réalité. La pointe de l'iceberg même selon Gérard Falcioni, qui fait partie de ces victimes. Il a également été le confident de beaucoup d'autres d'entre elles.
 

L'Evêque de Sion, Jean-Marie Lovey a pu rencontrer certaines des victimes qui se sont annoncées auprès du diocèse. Il a pu s'excuser, en privé, auprès d'elles. Mais aujourd'hui il le fait publiquement, pour toutes les victimes de prêtres pédophiles.
 

Jean-Marie Lovey le dit, l'Eglise a fauté. Alors l'Evêque de Sion reconnaît-il des erreurs de la part de certains de ses prédécesseurs?
Sa réponse.
 

Reste que lors de nos recherches nous avons pu constater, par exemple, le cas d'un prêtre condamné en 1973 et qui a continué à exercer son sacerdoce après sa condamnation. Il a été déplacé dans une autre paroisse. Pour Jean-Marie Lovey, cette façon de procéder peut s'expliquer.
 

Ces explications, Gérard Falcioni ne peut pas les entendre, lui qui a été abusé par le prêtre en question. Il attend plus de l'Eglise.
 

Pour Gérard Falcioni, l'Eglise a donc couvert des prêtres pédophiles. Il estime également que les prédécesseurs de Jean-Marie Lovey à la tête du diocèse de Sion étaient au courant de certains agissements mais ne sont pas intervenus. L'Evêque actuel du diocèse de Sion ne le pense pas. Jean-Marie Lovey est convaincu que ses prédécesseurs ne lui ont rien caché.
 

Et dans les archives secrètes du diocèse, il n'y a aucun cas de prêtres pédophiles, assure Jean-Marie Lovey.
L'Evêque de Sion réitère par ailleurs son appel aux victimes. Il les invite à s'annoncer auprès de l'Evêché ou alors auprès de la CECAR, une commission neutre et indépendante.


GB

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23