Retour

12.03.2019 - 10:15

Pour vivre avec les séquelles de lésions cérébrales, Fragile Valais apporte son appui

©fragile-vs

Pour un patient, comme pour ses proches, les séquelles de lésions cérébrales, quelles que soient leur origine, bouleversent la vie.
Invitée de la semaine internationale du cerveau, "Fragile Valais" se met à disposition de ces hommes, de ces femmes qui doivent réapprendre ou apprendre un autre mode de vie.
Portée sur les fonts baptismaux en septembre dernier, Fragile Valais veut sensibiliser à ces traumatismes qui, sur le plan médical, touchent le système nerveux central, alors que sur la vie sociale, c'est un tsunami dans les relations.
L'association qui dispose d'une helpline (077 417 04 63), organise, une fois par mois, des groupes de parole, pour les patients, pour les proches ou mixtes (prochain rendez-vous le jeudi 14 mars, à la Maison des associations, avenue de Tourbillon 9, à sion).

L'acceptation avant le "faire avec"

Médecin-adjoint au service de réadaptation en neurologie à la "Clinique Romande de Réadaptation SuvaCare", Philippe Vuadens (interview ci-dessous) rencontre au quotidien ceux qui en souffrent. Membre du comité et responsable des groupes de parole pour Fragile Valais, il est, là encore, aux premières lignes pour écouter les patients et leurs proches. Le le début de ces histoires de vie est toujours identique, avec la même difficulté, l'acceptation explique Philippe Vuadens. "C'est un peu quelque chose qui vous arrive au milieu de la figure puis on avance au jour le jour", témoigne Gilles Zufferey (interview en cliquant ci-dessus). Membre du comité de Fragile Valais, il a surtout très vite compris les conséquences d'un AVC. Au quotidien, il les vit aux côtés de Danièle, son épouse, victime d'un AVC il y a bientôt 7 ans. Ensemble, ils doivent composer avec son hémiplégie doublée d'une perte du langage. "L'aide première est quand même l'entourage… mais il y a tout une infrastructure qui existe… Fragile Suisse, Fragile Valais pour ce qui nous concerne… et qui vous aide", explique Gilles Zufferey.
Fragile Valais sera présentée mardi et mercredi à l'aula FXB de la Haute Ecole d'ingénierie, dès 17h à Sion. L'entrée est libre.


Légende photo : de g. à d.: Gilles Zufferey (vice-président et proche aidant), Christian Moulin (co-coordinateur et trésorier), Victorine Zermatten (co-coordinatrice et responsable de la formation), Mathias Reynard (président), Claire Berrut (neuropsychologue), Philippe Vuadens (responsable des groupes de parole), Gabriel Morard (proche aidant)

 

 


Ch

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23