Retour

25.02.2018 - 17:00

Pollution au mercure : Jacques Melly dénonce une récupération politique

Pollution au mercure dans le Haut-Valais : les réactions politiques continuent d'affluer après les révélations d'hier.
Au tour des Verts – qui se disent choqués – et du PLR d'exiger que toute la lumière soit faite sur cette affaire.
Les Verts demandent de nouvelles études indépendantes et le renforcement du service cantonal de l'environnement.
Quant au PLR, il parle d'omerta et somme des membres du gouvernement, actuel et ancien, ainsi que des ex-chefs de service de s'expliquer sur le silence qui a prévalu sur ces 250 intoxications au mercure.
Pour le conseiller d'Etat valaisan Jacques Melly, qui a réagi aujourd'hui, les partis font de la "récupération politique".
Le chef du département de la mobilité, des transports et de l'environnement souligne aussi que le gouvernement actuel est le seul depuis 1970 à prendre les affaires en main. "En cinq ans, on a réglé des choses qui traînent depuis 50 ans", a-t-il déclaré à l'ATS, faisant référence aux travaux d'assainissement, devisés à 51 millions de francs (dont 47.5 mios à charge de la Lonza), qui ont débuté en novembre 2017.


Fabrice Germanier/ATS

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23