Retour

29.07.2020 - 18:35

PDC éclaboussé par le scandale de drogue : "La population valaisanne saura faire la part des choses"

Joachim Rausis en janvier 2020, lors de son entrée en fonction comme président du PDCVr.
Joachim Rausis en janvier 2020, lors de son entrée en fonction comme président du PDCVr.

Le PDC du Valais romand ne passe pas un été des plus paisibles. Deux de ses membres ont été appréhendés dans l’affaire de drogue qui secoue le canton depuis quelques semaines. La réaction de Joachim Rausis, président du PDCVr. 

 

C’est une publicité dont le PDC se serait bien passé à quelques mois des élections communales. Depuis deux semaines, l’actualité valaisanne est secouée par une importante affaire de drogue. Pour rappel, une quinzaine de personnes ont été interpellées ces derniers mois dans le cadre d’une vaste enquête autour d’un trafic de stupéfiants. Un scandale qui éclabousse le Parti Démocrate Chrétien, dans la mesure où deux de ses membres sont au nombre des individus suspectés. Le premier est un élu communal dans le Bas-Valais, tandis que le second devait figurer cet automne sur une liste électorale du Valais central. Face à ces révélations, le président du PDCVr ne cache pas son agacement, mais il tient à mettre les choses au clair : «Ca ne me fait pas plaisir de voir le nom de mon parti accolé à ce genre d’affaires», reconnaît-il. «Mais cette affaire n’a strictement rien à voir avec la politique. Le hasard a voulu que ces deux individus soient liés de près ou de loin au PDC». Et le président d’ajouter que le PDC se distancie complètement de ces agissements. «Nous ne pouvons que prendre acte, et faire confiance à la justice pour démêler cette affaire et punir ses protagonistes».    

 

Pas d’amalgame

 

Joachim Rausis se veut optimiste : le PDCVr ne devrait pas subir de déficit d’image à la suite de ce scandale. Selon lui, les citoyennes et citoyens valaisans sauront éviter les amalgames. « La population est capable de faire la différence entre des personnes impliquées à titre individuel dans une affaire et des partis politiques qui défendent des idées». Et à l’égard de ce genre d’affaires, Joachim Rausis rappelle que le PDCVr défend justement une ligne dure.      


RB

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23