Retour

11.02.2020 - 07:53

Parallèles controversés: Didier Plaschy pense que les skieurs devraient être davantage entendus

Ski alpin : les critiques pleuvent sur les slaloms et géants parallèles. Courses inéquitables, dangereuses pour les skieurs et peu cohérentes dans un circuit déjà chargé. Voilà ce que le petit monde du ski reproche à ces épreuves.

 

Et même les Suisses, plutôt à l’aise dans cette discipline, trouvent beaucoup de choses à redire sur le format. Un paradoxe que tente d’expliquer Didier Plaschy, entraîneur et co-directeur de Ski Valais. « C’est clair que pour les Suisses, ça a bien marché dimanche avec le globe de Loïc Meillard. Mais comme il l’a dit, de gagner un globe après 2 courses et avec 129 points, ça a quand même un goût amer. »

 

Des changements sont attendus

 

Lancées pour remplacer à terme le combiné, les épreuves parallèles n’ont pas franchement convaincu. Pourtant le format semble plaire aux instances dirigeantes du ski mondial. Mais les athlètes eux, n’en veulent plus. Car l’aspect dangereux de ces épreuves est indéniable selon Didier Plaschy. « Les athlètes doivent augmenter la prise de carre, faire des mouvements peu naturels notamment avec les genoux, avec de plus des skis qui ne sont pas exactement faits pour cela, je pense que c’est un problème. Au vu de ces critiques, la Fédération Internationale de Ski est sous pression. À voir quelle direction les dirigeants de la FIS, prendront pour les prochains hivers.


hugo.dacustodia@rhonefm.ch

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23