Retour

29.10.2017 - 17:00

Ostéopathe pour animaux: un métier d’avenir

C’est une tendance nationale : de plus en plus de personnes font appel à des ostéopathes pour soigner leurs animaux. L’Association Vétérinaire Suisse pour les médecines complémentaires et alternatives compte près de 200 membres, contre 120 il y a cinq ans.

En Valais, le cabinet montheysan Cat’Pattes constate également un intérêt grandissant pour ce genre de pratique. « Depuis quelques mois, les rendez-vous se multiplient », note le médecin vétérinaire Walter Villiger. Selon lui, les propriétaires estiment normal que leurs compagnons à quatre pattes bénéficient des mêmes soins qu’eux. Il relève que la tendance devrait s’accentuer puisque de plus en plus de vétérinaires suivent une formation complémentaire à Bâle pour exercer cette médecine douce.

Parallèlement, l’Association Suisse des Ostéopathes pour Animaux, qui a vu le jour en mars 2016, souhaite instaurer une formation de type HES. Walter Villiger estime pour sa part que seuls les vétérinaires diplômés devraient pouvoir pratiquer l’ostéopathie sur des animaux.

Chats, chiens, chevaux, mais aussi tortues et autres serpents: tous peuvent bénéficier de ces soins que ce soit pour soulager des douleurs liées à l’arthrose, un mal de dos ou même rétablir une bonne digestion.

Walter Villiger pratique également l’acupuncture pour rééquilibrer des organismes fragiles. Et selon lui, ça fonctionne. Les propriétaires remarquent souvent que leurs compagnons ont rapidement un regain d’énergie.


Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23