Retour

02.11.2017 - 17:00

No Billag: "désert audiovisuel en Suisse romande", selon les opposants

L'existence de 19 chaînes de radio et de télévision en Suisse romande - quatre en Valais - est menacée par l'initiative No Billag, soumise en votation le 4 mars prochain.
Le message d'une toute nouvelle association qui veut lutter contre le texte, qui entend abolir la redevance radio-TV.
Des élus du PDC, du PLR, du PS et des Verts se sont alliés à des représentants du monde culturel, sportif et médiatique pour dire leur vive inquiétude face à une initiative qui risque de créer « un désert audiovisuel en Suisse romande ».
A l'heure actuelle, la redevance constitue les trois-quarts du budget de la SSR et des TV régionales, et entre 25 et 50% du budget des radios régionales, a rappelé la conseillère nationale PDC de Grimisuat Géraldine Marchand-Balet. La supprimer entraînerait la disparition de médias comme Rhône FM, Radio Chablais ou Canal 9, en Valais.
Certaines chaînes pourraient survivre, sur l'Arc lémanique ou en Suisse alémanique. Mais « toutes les régions minoritaires seraient dans une situation catastrophique », a renchéri le conseiller national socialiste neuchâtelois Jacques-André Maire.
Pour les opposants, il en va de la qualité du débat démocratique. Car certaines régions pourraient purement et simplement disparaitre du paysage médiatique helvétique.
Ils ont rappelé que le Conseil fédéral a décidé de baisser dès 2019 le montant de la redevance radio-TV qui passera de 451 francs à 365 francs. Les entreprises dont le chiffre d'affaire est inférieur à 500 mille francs en seront par ailleurs exemptées, a rappelé le PLR genevois Hugues Hiltpold. L'union suisse des arts et métiers qui veut la suppression de l'assujettissement des entreprises, se trompe de combat, a-t-il assuré.

https://non-nobillag.ch


SR

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23