Retour

24.07.2018 - 17:42

Malgré la foule et les accidents, Zermatt et ses guides ne veulent pas légiférer l'accès au Cervin

©police-vs

Le Cervin est au cœur de l’actualité, plus pour son cadre funeste que pour son aura internationale. Alors que le lot d’accidents mortels a grimpé sur les flancs de la mythique montagne, les questions sécuritaires reviennent inévitablement sur le tapis. Faut-il légiférer l’accès aux sommets les plus prisés ?

 

Au Mont-Blanc, les autorités voisines imposent déjà des quotas. Mais à Zermatt, le ton est différent. «Il y a eu quelques discussions dans ce sens mais nous ne souhaitons pas instaurer de législation», rapporte la présidente Romy Biner-Hauser. Pour gérer la foule, le camping est toutefois interdit depuis trois ans, obligeant les alpinistes à séjourner à la cabane Hörli. "Cabane aux places limitées et aux prix boostés", informe Benedicte Perren, guide à Zermatt. Ce dernier estime la manoeuvre efficace et juge les voies plus calmes et sécurisées. Pour lui, la cause des accidents mortels sur le Cervin est à chercher du côté du manque de prudence des alpinistes seuls et non encordés. Le guide en rencontre plus d'une dizaine par jour dans cette situation. «Pour mes clients, j’exige certaines capacités physiques et techniques, affirme-t-il. Pour les autres, on ne peut rien faire à part rester à disposition, c’est le libre arbitre de chacun.»

 

Des propos appuyés par Samuel Schupbach, secrétaire de l'association valaisanne des guide de montagne: "Rien ne sert de poster des policiers au pied des sommets ou d’effectuer des contrôles, cela sonnerait faux." Pour éviter les drames, l'AVGM joue la carte de l’information et de la prévention avant tout. L'association propose entre autre un programme « Swiss mountain training » chaque hiver, qu'elle compte bien adapter à la saison d'été. "Les guides ne sont pas là que pour amener les gens sur les sommets, nous sommes aussi des formateurs", insiste Samuel Schupbach.


Oriane Binggeli

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23