Retour

17.07.2017 - 06:00

Les Valaisans risquent de coûter plus pour accéder aux universités

Les cantons de montagne pourraient payer plus chers pour leurs citoyens étudiants en université
Les cantons de montagne pourraient payer plus chers pour leurs citoyens étudiants en université
Les répercussions cantonales annoncées dans le rapport explicatif de la CDIP
Les répercussions cantonales annoncées dans le rapport explicatif de la CDIP

En vigueur depuis 20 ans, l’accord intercantonal universitaire (AIU) doit être révisé.
C’est l’avis de la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique (CDIP) qui s’est fendue d’un projet chargé de moderniser la pratique. Le texte soumis à consultation pour six mois dès le 1er août, propose notamment de modifier le système de calcul des tarifs. Il prévoit d’abolir les rabais migratoires accordés aux cantons confrontés à des « pertes élevées », soit lorsque les étudiants, une fois diplômés, ne reviennent pas travailler dans leur canton d’origine. Résultat : alors qu’un canton comme Zurich s’épargnerait 5,5 millions de francs (3,7 pour Berne et 3,6 pour Bâle-ville et campagne), le Valais verrait sa facture augmenter de 5 millions. Cette situation est d’ailleurs partagée par le Jura, le Tessin, les Grisons et Uri, (voir figure 8 du rapport explicatif ci-dessus).
« Indécent », s’insurge le chef du département valaisan de l’économie et de la formation, Christophe Darbellay : « nous demander 5 millions d’un coup avec une opération où les sacrifices ne sont pas du tout symétriques entre les cantons de montagne et les cantons universitaires est tout simplement inadmissible » (interview ci-dessous).
Christophe Darbellay compte faire en sorte que ces cantons soient entendus pour peser de tout leur poids sur les négociations.
L’accord pourra être approuvé par la CDIP après deux lectures. Son comité pourra le faire entrer en vigueur dès le moment où 18 cantons y auront adhéré. Mais la décision relève en principe des législatifs cantonaux. Elle est soumise au référendum. Dans tous les cas de figure, aucun changement ne devrait survenir avant 2020.


Christian Hermann

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23