Retour

07.01.2019 - 15:48

Les Suisses devraient se prononcer sur le renforcement de la loi sur les armes

Les Suisses devraient se prononcer le 19 mai sur le renforcement de la loi sur les armes. Les adversaires de cette révision législative ont annoncé avoir recueilli les 50'000 signatures nécessaires pour faire aboutir le référendum. Une révision imposée par l’Union européenne à la suite des attentats terroristes perpétrés à Paris en novembre 2015.

La société Pro Tell fait partie des référendaires. Son président ad intérim, le conseiller national valaisan Jean-Luc Addor, balaie l’argument selon lequel l’acceptation du texte annoncerait la fin de la coopération Schengen/Dublin. Selon lui, l’UE ne prendra pas le risque d’évincer un pays qui n’est pas le ventre mou de l’Europe en termes de sécurité.

Il ajoute que cette révision ne ferait que pénaliser des centaines de milliers de personnes qui utilisent leurs armes « tous les samedis dans des stands de tirs». Jean-Luc Addor estime qu’il y a un risque qu’avec le temps, ces armes soient confisquées, sans indemnisation. « Il s’agirait d’une atteinte très claire au droit de propriété qui est garantie en Suisse », conclut-il.


Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23