Retour

20.02.2018 - 17:40

Les physios mènent plusieurs combats pour protéger leur profession

Les physiothérapeutes du canton se sont réunis hier soir à Martigny lors de leur assemblée générale. Au menu, deux bonnes nouvelles: un Valaisan a fait son entrée à la délégation suisse des physiothérapeutes, sans compter l'arrivée d'un Haut-Valaisan au comité de Physio Valais/Wallis. Cette nouveauté permettra une meilleure collaboration entre les deux régions du canton.

Reste que les professionnels de la branche doivent faire face à deux nombreux problèmes. Si la valeur du point a augmenté de 8% depuis deux ans en Valais, pour les physios ce n'est toujours pas suffisant au vu du coût de la vie actuel. Autre difficulté: il y a pénurie dans le métier. Pour compenser les demandes, plus du 50% des nouveaux physiothérapeutes installés en Suisse en 2016, provenaient de l'étranger et la tendance ne semble pas faiblir, si l'on en croit Sébastien Gattlen, président de Physio Valais/Wallis. A ce souci, s'ajoute encore une autre bataille, celle de Physio Suisse qui est en négociation concernant sa structure tarifaire: en clair, ils ne s'entendent pas avec les caisses maladies s'agissant des rapports écrits envoyés au médecin. Un travail qui ne leur est pas rémunéré alors que les autres branches paramédicales le sont, c'est notamment le cas des diététiciens et des ergothérapeutes. Pour finir, les physiothérapeutes se battent pour que les patients aient un accès direct aux séances de physiothérapie sans passer au préalable par le médecin, à l'image des ostéopathes. Impossible de savoir pour l'heure, si les négociations vont aboutir. "Les discussions vont bon train depuis plus de dix ans", relève encore Sébastien Gattlen.


Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23