Retour

18.10.2017 - 10:19

Les performances des STEP valaisannes toujours insatisfaisantes

Les performances des stations d'épuration valaisannes sont toujours insatisfaisantes. En particulier en ce qui concerne la dilution des eaux claires et les teneurs en métaux lourds dans les boues. C'est ce qui ressort du bilan 2016 d'épurations des eaux usées en Valais, dressé par le canton.
Environ 59% des eaux usées arrivant dans les STEP sont d'origine parasite. Elles viennent par exemple de fontaines ou de la fonte des neiges. Des efforts importants restent donc à entreprendre par les communes sur les réseaux pour éliminer ces eaux claires.
En ce qui concerne les métaux lourds, les analyses montrent que pour onze STEP les teneurs sont supérieures aux limites autorisées. Ces stations d'épuration doivent investiguer leur bassin versant afin de réduire ces polluants à la source, explique le canton.
Mais tout n'est pas négatif, les performances des stations d’épuration en charge du traitement de l’azote s’améliorent. En moyenne, 93% de l’azote ammoniacal est éliminé.
Le canton a par ailleurs élaboré un projet de directive pour la fixation des taxes d'assainissement. Un projet à disposition des communes dès 2018, puisque les taxes communales actuellement prélevées ne permettent souvent pas de couvrir les coûts de maintien de la valeur du réseau d’évacuation et des ouvrages d’épuration, contrairement à l’exigence légale d’autofinancement.


C

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23