Retour

09.01.2019 - 17:00

Les détectives privés retiennent leur souffle

Les détectives privés retiennent leur souffle. Après la votation du 25 novembre en faveur de la surveillance des assurés, les spécialistes de l’observation ne savent toujours pas quelle sera leur marge de manœuvre. Pas encore publiée, l’ordonnance d’application était en consultation jusqu’à fin décembre. L’occasion pour eux de demander quelques modifications. Parmi lesquelles, la suppression de la formation de policier, nécessaire pour obtenir l’autorisation de l’Office fédéral des assurances sociales. Ou encore, la non-publication du nom des détectives engagés dans ce genre d’enquêtes. La loi devrait entrer en vigueur avant 2020. Les Valaisans l’ont acceptée à près de 65%.  


RB

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1230   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23