Retour

20.07.2020 - 17:00

Les Canadiens du HC Sierre (1/5) : Une légende nommée Jacques Lemaire

Durant tout l’été, Rhône FM vous propose une série hebdomadaire dédiée au sport. Cette semaine, focus sur les Canadiens qui ont marqué l’histoire du HC Sierre.

 

Depuis le début de l’été notre rédaction sportive nous propose des séquences souvenirs liées au sport valaisan. Cette semaine, quelques joueurs canadiens emblématiques du HC Sierre sont à l’honneur. Premier épisode : Jacques Lemaire.

 

Une légende vivante du hockey. Entré au « Hall of Fame » de la discipline en 1984, soit 5 ans après avoir traversé l’Atlantique pour venir évoluer à Sierre, Jacques Lemaire est arrivé en Valais avec un statut de star ! 853 matches de NHL au compteur pour 8 Coupes Stanley. Au HC Sierre, où il s’engage comme « entraîneur-joueur », l’emblématique attaquant du Canadien de Montréal découvre une réalité bien différente de son quotidien nord-américain.

 

Une star au Canada, pas encore en Suisse

 

Âgé d’à peine 17 ans en 1979, l’ancien joueur de la formation sierroise, Didier Massy, nous décrit cette arrivée spectaculaire et inattendue. « Quand on nous avait dit que Jacques Lemaire venait pour nous entraîner, on ne savait pas trop qui c’était. Il avait un pedigree assez exceptionnel mais nous les jeunes on ne s’intéressait pas autant à la NHL que les jeunes de maintenant. »

 

« C’est comme si Patrick Kane ou Sidney Crosby s’engageaient au HC Sierre »

 

Le hockey nord-américain était certes reconnu à l’époque, mais pas au point de faire rêver les jeunes joueurs suisses. Il faut dire que l’exposition médiatique de la NHL n’était pas au niveau de ce qu’elle est devenue et que les moyens modernes pour s’informer n’existaient pas. Afin de bien se rendre compte de ce que cela pouvait représenter à l’époque, nous avons demandé à Didier Massy d’établir une comparaison avec un potentiel transfert retentissant dans le hockey actuel. « En exagérant un tout petit peu, on peut dire que c’est comme si Patrick Kane ou Sidney Crosby s’engageaient au HC Sierre », explique-t-il. « C’était vraiment le joueur étoile du Canadien de Montréal. »

 

Sierre franchit un cap important, celui du professionnalisme

 

Dans les années 80, la franchise québécoise domine outrageusement le hockey nord-américain, alors que Sierre évolue dans le deuxième échelon suisse avec une structure bien différente. Un monde d’écart qui n’a pas empêché Jacques Lemaire de rapidement imprimer sa patte dans une équipe qui venait de tomber en Ligue B, après plus de 10 saisons passées en Ligue A. La signature de ce joueur, puis entraîneur à succès a surtout permis au HC Sierre d’entrer dans une nouvelle ère selon Didier Massy. « Jacques Lemaire et les étrangers qui ont suivi, on surtout amené une mentalité professionnelle et aussi un nouveau niveau de préparation. »

 

Le professionnalisme, voilà ce que Jacques Lemaire et ses successeurs ont apporté au hockey suisse et valaisan dans les années 80. Le Canadien semble-t-il été le premier surpris par ce qu’il a trouvé en venant en Valais. Sur le site du Hall of Fame la citation est sans équivoque. « Les gars que j’entraînais au HC Sierre avaient des jobs à côté. Ils venaient à la patinoire avec 8 à 10 de travail dans les pattes et ça c’était quand ils venaient. Je ne savais pas quoi attend d’eux ». Une confession de Jacques Lemaire qui n’a rien de surprenant. Didier Massy se rappelle bien qu’à l’époque le HC Sierre c’était avant tout une affaire de Sierrois. « Les gens nous connaissaient depuis toujours. Certains venaient même nous voir en junior. Il y avait une plus grande proximité entre les joueurs du coin et les supporters. C’était une grande famille. »

 

Un « entraîneur-joueur » prolifique

 

S’il n’a pas permis au HC Sierre de retrouver la Ligue A lors de ses deux saisons à Graben, Jacques Lemaire a tout de même inscrit plus de 70 points, dont une cinquantaine de buts avec les Rouge et Jaune entre 79 et 81. En Valais, Jacques Lemaire a surtout lancé sa propre carrière d’entraîneur qui culminera en 1995 avec une victoire en Coupe Stanley à la tête des New Jersey Devils. Petit clin d’œil de l’histoire, c’est l’équipe où évolue aujourd’hui un certain Nico Hischier.


Hugo Da Custodia

Radio Rhône SA   Ch. St-Hubert 5   CP 1144   1951 Sion   Tél. 027 / 327 20 20 Fax. 027 / 327 20 23